pexels-alison-burrell-195226.jpg

La grippe aviaire – un virus dangereux pour les volailles, qui va et vient

La maladie de la grippe aviaire présente un risque chaque année – surtout entre novembre et avril – car le virus circule alors beaucoup chez les oiseaux sauvages, qui sont susceptibles de le transmettre aux volailles. En 2021, la maladie a causé des ravages sans précédent en Europe. La Belgique a également dû y faire face durant les premiers et derniers mois de l’année. Après 3 foyers de virus H5 hautement pathogène survenus dans des exploitations commerciales de volailles et chez des marchands d’oiseaux, 5 contaminations constatées chez des particuliers et la découverte de 29 oiseaux sauvages infectés, il a fallu attendre le début du printemps 2021 pour observer une évolution favorable de la situation. L’obligation de confinement a donc été levée le 6 avril 2021.

Nos volailles sont à nouveau confinées

À l’automne 2021, une oie sauvage a de nouveau été infectée par le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène de type H5. Le 15 novembre 2021, plusieurs oiseaux sauvages infectés ayant été retrouvés et le virus circulant donc de nouveau abondamment chez les oiseaux sauvages, le ministre Clarinval a annoncé une nouvelle période de risque accru.

Cela a permis la mise en place de mesures supplémentaires afin de limiter le risque d’introduction du virus dans les exploitations avicoles belges. Tous les détenteurs de volailles et d’oiseaux d’ornement – qu’ils soient professionnels ou particuliers – ont reçu l’injonction de confiner leurs animaux ou de les protéger afin d’éviter tout contact avec les oiseaux sauvages.

Durant les derniers mois de 2021, des contaminations de grippe aviaire hautement pathogène ont encore été constatées dans notre pays, à savoir dans 3 exploitations avicoles commerciales et chez 28 oiseaux sauvages.

Bien que les mesures n’aient malheureusement pas pu empêcher l’apparition de foyers, elles ont certainement permis de limiter fortement le nombre de contaminations. Certains États membres de l’Union européenne ont dû faire face à des centaines de contaminations chez les volailles et les oiseaux sauvages.

Poule grippe aviaire